Oxyartes honestus (Redtenbacher,1908) PSG n° 182

 fiche réalisée par Toni Jourdan
photos : Toni Jourdan et Jean-Luc Fosse

Ordre

Sous ordre

Famille

Sous-famille

Phasmatodea

Anareolatae

Diapheromeridae

Necroscinae

Origine: Viêt-Nam

Plantes nourricières: Noisetier, Lierre, Ronce, Chêne

Durée d'incubation: 3 à 5 mois

Durée de développement: 5 mois

Caractéristiques :

C'est une espèce de grande taille.

L'oeuf est marron clair avec une tâche noire au centre de chaque côté (voir photo).

Les jeunes font environ 2 cm à la naissance.

La femelle présente deux "formes" : la forme blanche et la forme brune. Elle mesure 125 mm sans les pattes, 180 mm avec les pattes. Elle possède de grandes antennes de 70 mm avec des pattes de la même taille.

Le mâle ne présente quant à lui qu'une seule forme, il est jaune avec des épines noires sur le thorax. Il mesure 90 mm sans les pattes et 150 mm avec. Il possède des antennes de 80 mm et des pattes de 65 mm.

A ajouter que les Oxyartes honestus possèdent (pour les deux sexes) des petites ailes rouge vif qu'ils agitent quand ils sont dérangés.

Elevage :

Terrarium : le terrarium doit être spacieux. Il est semi-ouvert, de type "fauna-box" et de 35 cm de hauteur (hauteur minimum selon moi).

Hygrométrie : l'humidité est comprise entre 60 et 70 %. Pulvériser de nombreuses fois par jour est important, cette espèce aime boire.

Température : cette espèce étant rustique elle accepte très bien les grandes variations de température, de l'hiver à l'été (de 16 à 32°C, attention à pulvériser plus souvent en cas de fortes températures). Ils semblent cependant beaucoup plus faibles quand il fait chaud.

Accouplement : les accouplements sont très fréquents, pour ne pas dire que les mâles sont posés 24h/24, 7j/7.

Eclairage : il n'y a pas d'éclairage particulier à leur apporter, la lumière naturelle suffit (pas en contact direct évidemment).

Fréquence de changement de feuillage : il est à noter que le lierre (plante plus épaisse et plus résistante) tient plus longtemps que la ronce : deux semaines pour le premier contre une semaine pour la seconde, à quantité égale. En effet, cette espèce consomme beaucoup plus rapidement la ronce.

 

Jeune :

Femelles :

 

Mâles :


détail sur les ailes du mâle

 

retour à la liste des fiches